Adopter un chiot.....un choix réfléchi

adopter-un-chiot-conseils
Adopter un chiot

 

Oh......qu'ils sont mignons. Maman, j'en veux un.....tout de suite !!!!!

 

Voilà ce qui devrait alerter tout bon éleveur.

Adopter un chiot c'est s'engager pour la vie.....du chien.

L'éducation, les soins, les ramassages de crottes dans la rue, les fleurs si délicatement plantées et si goulument déracinées, les visites chez le vétérinaire parce que Chouchou a joué avec un hérisson, les sorties quotidiennes, les recherches de maisons d'hôtes acceptant les chiens, les dépenses en terme d'alimentation, de toiletteur, de soins, de jouets, de tapis et autres accessoires, les problèmes de santé quand Chouchou vieillira  etc etc.....

 

Tout doit être réfléchi, pensé, accepté.

 

Un chiot acheté dans un salon un dimanche morose de Décembre parce qu'il semblait si triste dans sa cage d'expo, et c'est un risque de plus de finir à la SPA....

 

 

 

L'aide du comportementaliste éducateur canin

Comportementaliste animalier depuis des années, je m'aperçois que la plupart de mes petits "clients" à 4 pattes proviennent de refuges.

Si ces associations méritent notre admiration, le suivi comportemental des chiens et des chats n'est que peu souvent effectué.

Afin de ne pas d'emblée vous heurter à des problèmes insolubles qui vous feront ramener votre animal, faites vous assister d'un comportementaliste avant de prévoir l'adoption.

Une simple séance de bilan permettra de déceler les problèmes existants.                                            

Les règles de l'adoption en élevage

  • L' âge légal d'adoption d'un chiot dans un élevage est fixé à 8 semaines

            Il ne s'agit pas d'un chiffre au hasard. Depuis sa naissance (et même avant), le chiot va passer par différentes phases de développement (sensoriel, moteur, physiologique, comportemental etc..).

Le rôle de l'éleveur, et donc le choix de l'élevage est primordial. Il va influer sur le futur caractère de votre chien, même si les gènes sont en grande partie responsables.

La mère biologique a évidemment beaucoup à faire dans la primo éducation de ses petits. Le détachement, le sevrage, le contrôle de la morsure (ou morsure inhibée), les codes canins, les règles de vie en meute etc... toutes ces choses leur sont apprises dans les premières semaines.

Mais il serait faux de penser que cela suffit. Vous allez me dire, dans la nature, ce sont les mères nourricières qui gèrent intégralement leurs petits. Mais voila, dans la nature, l'homme n'est pas présent et c'est bien par sa domestication que les règles de communication ont changé.

Votre chien va vivre entouré d'êtres humains, de voitures, de bruits de tondeuse, de couleurs de vêtements, d'odeurs de parfum.

C'est là qu'intervient l'éleveur. Je dirais plutôt le bon éleveur......

Un programme très complet de stimulations, d'exercices, de mises en situations doit être suivi de façon rigoureuse et ceci afin de préparer votre chiot à sa vie future. 

Alors oui, vous aimeriez adopter votre boule de poil le plus tôt possible mais laissez lui le temps de se développer harmonieusement.

Vous allez avoir du travail à son arrivée car son éducation est loin d'être finie......

  • L 'arrivée de votre chiot à la maison

Votre chiot tant attendu par toute la famille arrive dans une semaine. Vous aurez pris soin au préalable de lui acheter "ses petites affaires".

  • Son couchage

Le lieu de couchage et de sieste est primordial. Il doit être situé dans un endroit calme, hors du passage. Exceptionnellement pour la 1ère nuit (et uniquement celle-là !) vous pouvez installer son panier au pied de votre lit. En effet les 24 premières heures sont très stressantes pour votre chiot et cela peut le rassurer de vous sentir à côté, d'autant plus qu'il n'a pas encore intégré tout l'espace. Mais le lendemain il faudra se résoudre à le faire dormir à sa place. 

 

  • Ses gamelles
Comme pour le couchage, autant habituer tout de suite votre chiot à l'emplacement de ses gamelles d'eau et de croquettes. Là aussi, vous choisirez un endroit calme. Votre chiot devra mangé après vous ou au minimum 1h avant vous. A votre demande l'éleveur l'aura, ou non, habitué à 2 repas par jour

 

Vous aurez aussi déjà défini entre vous les règles à respecter ainsi que les limites qu'il devra ne pas franchir

Heureux comme

Chien et Chat.

Comportementaliste

Education canine

06.15.01.21.29

 

agressivite-chien
Chien agressif

Agressivité

chien-destruction
Le chien destructeur

 

Destructions

Depression-canine
Le chien depressif

 

Dépression

anxiété chien
Le chien anxieux

Anxiété